Santiago – Le charme andin

< Santiago – Toutes mes photos sur Flickr >

Comme je vous l’avais bien dit, du subjonctif j’eusse bien dit et du conjonctif j’euva bien parce que Juvamine, j’ai passé la semaine à Santiago, depuis vendredi en 8 passé, qui techniquement, était samedi car passé.

C’est chaussé de mes Santiags aux pieds, que j’ai pris l’avion, à bord d’un fameux trimoteur, fin comme un oiseau, hisse et oh, Saaaantiagoooo, en ligne de mire. Pendant 6h durant, du rang 5, j’ai traversé les nuages, 18 nœuds, 400 passagers, nous irons jusqu’à San-tiago.

Il m’a fallu très peu de temps pour tomber sous le charme de Santiago et du Chili. Avec son drapeau bleu blanc rouge, la devise du pays, le peso, est Au Chili comme à la Maison. Et c’est vrai ! Les gens sont adorables, les tables sont de qualité et le vin, une valeur sure. On s’y sent vraiment bien.

Plusieurs quartiers mythiques, des quartiers de rencontres en somme, composent la ville de Santiago et sont à ne manquer en aucun cas, à commencer par Bellavista. C’est le quartier Bohème de Santiago, couvert de fresques, truffés de bars et de petites tables. The place to be free. D’ailleurs, c’est au bout de ce quartier que le funiculaire del parque Metropolitan qui vous permettra d’accéder à la cime du Cerro San Cristobal.

Ensuite, il y a quartier de Bellas Artes, autour du Musée des Beaux Arts, vous l’aurez compris. Ses rues perpendiculaires sont commerçantes et animées. Ne manquez pas dans ce quartier, la visite du musée des Beaux Arts, le mercado central pour y prendre un ceviche et le tour de la Plaza de Armas.

Le quartier Bobo de Santiago s’appelle Lastarria. Des bistrots à la Française, des rues chic et le parc raffiné du Cerro Santa Lucia  composent de joli quartier. Admirez la vue sur les Andes du mont Sant Lucia.


En quelques jours :

Commencez par le commencement sur la Plazas de Armas, sa cathédrale et son centre de la ville, déambuler dans les rues autour qui forme un damier, puis rejoignez le mercado central pour faire une cure de produits de la mer. Faites ensuite une petite sieste dans le parc de Bellas Artes, avant la visite du musée. Filez admirer le coucher du soleil sur les Andes depuis le Mont San Cristobal. C’est l’heure de l’apéro, trouvez la terrasse qui vous plaira dans Bellavista pour prendre un pisco sour et faites admirer votre déhanché jusqu’à l’aube dans les bars dansants du quartier. Brunchez le lendemain dans Lastarria et faites un peu d’exercice en escaladant le mont Cerro Santa Lucia. N’hésitez pas à faire une petite escapade à Valparaiso magnifique avec ses couleurs ou sur les pistes de ski à une petite heure de la ville si vous avez plus de temps.


Les Must :

Siroter un Pisco Sour dans un bar de Lastarria.

Vibrer jusqu’au bout de la nuit à Bellavista.

Chiller en amoureux dans le parc de Santa Lucia.

Faite le tour des étales de poissons du marché central.

Passer un we à Valparaiso (à 2h en bus).


Mes bonnes adresses :

Galindo  // Spécialités Chiliennes – Dardignac 98, Bellavista.

El Café de la Barra  //  Bistrot – José Miguel De La Barra 450, Bellas Artes.

El Naturista  //  Vergie – Huerfarnos 1046, Centro.

El Diablito  //  Bar – Merced 336, Lastarria.

Le Fournil  //  Bistrot – Lastarria 203, Lastarria.

Patagonia  //  Parilla et Viandes – Lastarria 92, Lastarria.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s