Panama City – L’Amérique des Tropiques

< Panama City – Toutes mes photos sur Flickr >

Je vous l’avais annoncé, oui je vous l’eusse dit ou Jean Claude Dus, ça marche aussi, mais depuis le milieu de la semaine dernière, je suis à Panama, dans l’état de Panama, au Panama…Ça fait pana mal de Panama tout ça. Je vous souhaite donc, non pas une bonne année, ce n’est pas l’heure, mais la bienvenue aux Émirats Américains Unis de Panama, unis pour le meilleur et pour le pire.

Car oui, Panama est un peu le Dubaï de l’Amérique Latine, un Dubaï qui aurait passé un peu trop de temps sous perfusion américaine, à en devenir obèse.

Panama, en quelques chiffres et en quelques mots, autrement dit avec des chiffres et des lettres présenté par Laurent Romejko, c’est 3,6 millions d’habitants, un PIB à 42 milliards principalement due au canal et une croissance annuelle de 8,5%. Le compte est bon et surtout le compte en banque de la classe huppé Panaméenne.

Pour vous faire rêver, si je devais donner trois mots pour décrire la ville de Panama, je dirais Supermarché, Frigidaire et Humide. Supermarché, parce que c’est un temple de la consommation. Les plus grand Malls d’Amérique latine sont à Panama. Les Américains y font même des escales shopping entre deux avions. Frigidaire, parce qu’il fait tellement chaud (>35°C) que la climatisation tourne à fond les ballons, d’où l’étrange sensation de rentrer dans un frigo à chaque fois que l’on entre dans un immeuble. Et Humide, parce qu’en plus de faire 35 degrés, il pleut tous les jours et l’humidité ambiante avoisine les 80% sous le soleil des tropiques de Gilbert.

En résumé, Panama est une ville où l’on passe, juste le temps d’admirez le magnifique quartier ancien et la belle skyline, mais où l’on ne reste pas.


En quelques jours :

Commencez par vous rendre dans le Barrio Casco, le quartier ancien et baroque de Panama. Prenez le taxi ou le métro pour vous y rendre (arrêt 5 de Mayo) et perdez-vous dans ses petites ruelles bordées de joyaux architecturaux qui vous rappellerons la Havane mais en bien plus petit. Arrêtez-vous sur la place de la Cathédrale où vous pourrez visiter le Musée de l’histoire du Canal de Panama, musée très intéressant et véritable mine d’informations sur le canal. Prenez un verre sur à l’une des terrasses de la Avenida Central (un conseil, ne vous attarder pas dans ce quartier la nuit levée, car vous pourrez faire de mauvaises rencontres). Pour vous mettre en appétit, rien de mieux que de rejoindre la promenade du front de mer qui vous amènera directement au marché au poisson. Là, vous n’aurez que l’embarras du choix pour vous restaurer. Ce n’est pas cher, frais et bon. Pour digérer rien de tel que de continuer la promenade par le front de mer jusqu’aux pieds des tours de la nouvelle ville.

L’après-midi, prenez un taxi et aller voir le ballet incessant des cargos qui traversent les écluses du Canal du Panama. Je vous conseille vivement de manger au restaurant des Écluses de Miraflores, ce n’est pas la table la moins chère mais c’est de qualité, à volonté et le spectacle est grandiose.

Le lendemain, filer dans un des malls détaxés en périphérie de la ville pour vous refaire une garde-robe, Albrook Mall est surement le plus grand. Vous retrouverez les plus grandes marques, vous payerez en dollar et les prix sont divisés par deux par rapport à l’Europe. Si vous n’êtes pas trop shopping, des agences organisent des excusions dans l’arrière-pays pour découvrir les forêts tropicales et les parcs nationaux. Avant de repartir, prenez un bol d’air frais lorsque le soleil est couché sur la promenade en bord de mer pour admirer la skyline scintillante.


Les must :

S’extasier dans les écluses de Miraflores du canal de Panama

Siroter des mojitos à une terrasse du Barrio Casco.

Se promener de jour comme de nuit sur les 3km de promenade du front de mer pour admirer la skyline.

Picorer des grillades de poisson et de fruits de mer au marché au poisson

Faire la tournée des fastfoods américains (Wendy’s, TGIF, Hookers, 50 yards…)


Mes bonnes adresses :

Hooters  //  €€  // ♥♥♥♥ : de la bière, des burgers, du livesport et des serveuses en tenue sext. Calle 48 y Calle 50 Este, Panamá.

Restaurant de las Esclusas de Miraflores  //  €€€  // ♥♥♥♥♥ : une terrasse fabuleuse, une cuisine internationale de qualité et à volonté. Centro de visites des écluses de Miraflores.

Tantalo Hotel Rooftop Bar  //  €€  // ♥♥♥♥ : un super rooftop pour siroter des cocktails avec un fond la magnifique skyline de Panama.

Mercado del Marisco  //  €  // ♥♥♥♥ : des échoppes qui vous propose des fruits de mer et des poissons frais. Bon endroit aussi pour prendre l’apéro (pinte de mojito à 2$).  Calle 15 Este, Panamá.

Thanks God It’s Friday  //  €€  // ♥♥♥ : une chaine américaine où les burgers sont hudge. Un classique mais c’est pas mal.

Diablicos  //  €€  // ♥♥ : un bar rock and roll du Barrio Casco. Bières, cocktails, hamburgers et cuisine international.

El Caribe  //  €€  // ♥♥ : un restaurant assez classique mais qui propose des plats des Caraïbes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s